arbre

Le CEDRE ne propose pas un enseignement standardisé de la médecine chinoise. Il transmet une tradition vivante, emprunte de valeurs, qui font partie de l’étude comme de la pratique de cette médecine.
Notre enseignement met l’accent sur le diagnostic, et révèle l’unité que forment les différentes branches thérapeutiques traditionnelles de la médecine traditionnelle chinoise.
Le CEDRE ne se contente pas d’enseigner, il forme. Et il ne forme pas à une technique, mais à une médecine. C’est pourquoi nous limitons le nombre d’étudiants par promotion pour mieux les accompagner.
Par ce qu’il assume le niveau de sa formation, le CEDRE décerne ses propres diplômes.
La démarche du CEDRE n’étant pas ethnocentrique, mais ethnographique, la médecine occidentale n’est pas un prérequis pour pratiquer cette médecine qui se suffit à elle-même depuis des siècles, et qui est bien plus proche d’Hippocrate que de Pasteur.
Le CEDRE transmet de manière horizontale un savoir vertical. Ses meilleurs étudiants ont la possibilité de devenir à leur tour enseignants. C’est la notion de « Collectif d’Etude ».

La symbolique du Cèdre

Le choix du cèdre, à la fois comme acronyme et symbole de notre école, n’est pas le fait du hasard. Transmettre la tradition médicale chinoise, c’est transmettre ce tout : racines, tronc, branches. Car seul l’arbre dans son entier peut perdurer et donner des fruits.