Il fut une époque où, pour apprendre la MTC, il fallait être prêt à changer de continent. De nos jours, la situation est inverse : le nombre d’écoles de MTC s’est tellement développé ces dernières années que l’on pourrait choisir la proximité géographique pour critère principal… si les enseignements étaient véritablement identiques.

« Si vous souhaitez étudier la MTC, vous devez commencer par choisir un maître (c’est-à-dire quelqu’un qui maîtrise ce que vous souhaitez apprendre), dont vous devrez suivre l’enseignement pas à pas. Prenez le temps de bien faire ce choix, car vous aurez un assez long chemin à parcourir avec lui. » Leung Kok Yuen
« Ne vous demandez pas seulement si un enseignement est fait pour vous, demandez-vous aussi si vous êtes fait pour cet enseignement. » Patrick Shan

Bien que les programmes des différentes écoles présentent des similitudes – c’est la moindre des choses, s’agissant d’une même médecine –, les contenus et la pédagogie peuvent être très différents. Selon que l’on conçoit la médecine chinoise comme une somme de connaissances et de techniques qu’il suffit d’apprendre et d’appliquer, comme une spécialité de la médecine occidentale (!) ou comme une science humaine impliquant la compréhension et l’exemplarité de celui qui l’exerce, le même sujet peut être enseigné de manière très différente.
Le menu n’étant pas le plat, il n’y a qu’un moyen de se faire une idée concrète d’un enseignement : c’est d’y gouter !
Pour en savoir davantage sur la formation du CEDRE et découvrir certains pans de l’ethnomédecine chinoise, trois solutions s’offrent à vous :

  • Participer à l’une de nos journées de découverte et d’initiation (JDI) sur Nantes : Cliquer ici
  • Vous inscrire à un stage modulaire présentant l’une ou l’autre des branches thérapeutiques complémentaires de la MTC (Tui Na, Qi Gong, Xin Li) : Cliquer ici
  • Participer en auditeur libre, à tout moment de l’année, à une journée de cours de première année du CEDRE sur Nantes.
    Il vous suffit pour cela de prendre rendez-vous avec notre secrétariat : Cliquer ici