Après avoir suivi fidèlement le Dr Leung pendant 35 ans, Patrick Shan poursuit la transmission d’une tradition vivante.

« Une vague pousse l’autre, et pour que l’humanité puisse évoluer, il est préférable que chaque nouvelle vague aille plus loin que la précédente. » Leung Kok Yuen
« C’est poursuivre l’œuvre exaltante du Dr Leung, qui a grandement contribué à ouvrir la voie de la médecine traditionnelle chinoise en Occident, que de démontrer que cette médecine n’est pas chinoise, mais universelle, et qu’elle nous offre une chance inouïe : celle de renouer avec la médecine naturaliste et humaniste d’Hippocrate, qui remonte à la même époque, et que nous avons perdue. » Patrick Shan
Patrick Shan a, de son propre aveu, mis « une première dizaine d’années à apprendre la médecine chinoise, une dizaine d’autres pour la comprendre, et encore dix de plus pour commencer à l’incarner ». Durant tout ce temps, il a étudié, pratiqué, enseigné, puis partagé ses expériences avec le Dr Leung jusqu’aux derniers jours de sa vie. Ce n’est que grâce à cette relation de confiance que Patrick Shan s’autorise aujourd’hui à transmettre un enseignement original, fruit de son expérience propre ajoutée au savoir qui lui a été transmis. C’est là la véritable marque d’une tradition vivante.
En trente ans d’enseignement, Patrick Shan a lui-même formé plusieurs générations de praticiens : certains font partie de son équipe de formateurs, d’autres ont ouvert leur propre école de médecine chinoise.