Le Campus du CEDRE - 51 rue Nationale 56410 Erdeven +33 (0)2 97 36 80 30 contact@cedre.org
Le refus de la dépendance

Le fait que la médecine traditionnelle chinoise utilise depuis 2500 ans les mêmes outils diagnostiques et thérapeutiques, constitue une preuve plus que suffisante de la cohérence de cette médecine, et ne nous incite pas à intégrer des cours de biomédecine ou de pharmacologie occidentale dans notre formation, pour satisfaire aux seules exigences d’une intégration dans le moule social.

La valeur personnelle d’un ethnomédecin

La médecine qu’incarnait mon professeur, le Dr Leung Kok Yuen, et que j’ai aujourd’hui l’honneur et la responsabilité de transmettre, est bien plus qu’une simple somme de connaissances ou de pratiques.

Elle suppose une compréhension profonde et intime de la nature et de ses lois, ainsi que de sa propre nature.

Le Dr Leung Kok Yuen

Héritier d’une tradition orale remontant au XVIIIe siècle, le Dr Leung est l’un des grands maîtres contemporains de médecine traditionnelle chinoise.

Les enseignements du CEDRE reposent sur une tradition familiale remontant à quinze générations de médecins, dont le dernier représentant est le Dr Leung Kok Yuen.

La médecine traditionnelle chinoise

Parmi les différentes ethnomédecines du globe, la Médecine Traditionnelle Chinoise occupe une place à part. Cette médecine a en effet conservé une remarquable continuité historique depuis la plus lointaine antiquité, qui fait aujourd’hui d’elle l’un des trésors du patrimoine culturel, scientifique et médical de l’humanité.

La médecine traditionnelle chinoise assure, depuis plus de 2500 ans, les soins de santé primaire du quart de l’humanité.

Les ethnomédecines : une alternative à redécouvrir

Chaque civilisation du monde a sa propre vision de la vie, de la mort et de la maladie. Chacune d’entre elles a, au fil de son histoire, généré un système médical à l’image de cette vision : les médecines traditionnelles chinoise, tibétaine, ayurvédique, africaine, arabe, amérindienne, etc., bien que qualifiées chez nous de « parallèles », traitent actuellement plus des deux tiers de la population mondiale.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytics
Suivi statistique
Google Analytics
Statistiques Google
Accepter
Décliner